Coaching

La reconnaissance des bienfaits du coaching professionnel

La demande de faire affaire avec un coach professionnel est grandissante. Les gestionnaires reconnaissent de plus en plus qu'ils pourront arriver plus vite et plus loin avec un coach. Comme je ne connais pas de gestionnaire possédant toutes les qualités essentielles à la réalisation de leurs objectifs, l'amélioration continue des compétences de gestionnaires nécessite d'abord de prendre conscience de ce qui leur manque pour réussir leur mission. Il arrive qu'un blocage ou qu'une perception qui persiste affecte la performance et que l'inaction envenime les relations entre collègues. Ce n'est qu'un exemple d'une situation où un coach peut intervenir. Pensez à toutes les situations qui ne sont pas réglées dans votre environnement et qui affectent votre vie personnelle et professionnelle. Que faire? En prendre conscience et les régler soit même? Oui lorsque nous pensons avoir la solution. Lorsque plusieurs options sont possibles, il se peut que l'ambivalence s'installe considérant les impacts du choix de la solution ultime. Lorsque nous sommes « dans la forêt », le recul nécessaire est important afin d'avoir une meilleure vue des options possibles. Un coach saura écouter avec empathie et suspendra son jugement face aux situations vécues. Il s'assurera de poser des questions dites d'impacts, afin d'élever la conscience du coaché sur ce qu'il vit. N'étant pas impliqué émotionnellement dans l'organisation du client, il n'y a aucun doute que le coaché aura plus de facilité à s'exprimer. L'environnement et la proximité du confident s'installent

Par |2019-03-25T11:52:58-04:00mercredi 28 mai 2014|0 commentaires

Les émotions; le moteur de l’action!

Lors d'un petit-déjeuner du Cercle des directeurs des ventes, les gestionnaires de vente présents ont partagé leurs expériences en gestion de performance dans les rencontres « one on one ». Lors de la conclusion de cette rencontre que j’animais et en lien avec ces discussions, j’ai partagé ce qui anime les coachs de gestion ou d’affaires; Faire prendre conscience de ce qui «  drive » nos coachés ! J’ai réalisé alors que plusieurs événements et l’expérience sont venus me confirmer, que les meilleurs éléments dans une équipe sont des êtres qui sont émotivement impliqués dans leur réussite. Croyez-vous que les joueurs du Canadien de Montréal sont tous émotivement impliqués dans la victoire? Un jour oui et un autre non… Pourquoi est-ce ainsi? Quand on dit, j'ai à cœur la réussite de mon projet, on fait appel à la recherche d'une ou des émotions que la réussite va procurer pendant et après l'exécution. Le plaisir que procure tout le processus pour y arriver est un signe que nous sommes dans une énergie positive. La question qu'un gestionnaire doit se poser lors de la sélection de personnel ou lors de l'évaluation d'un de ses employés est de reconnaître ce qui mènera cet employé à se dépasser. Le rôle du coach est de permettre au coaché de s'exprimer sur ce qu'il ressent quand il détermine l'objectif à réaliser. Réaliser un objectif important pourra se concrétiser si et seulement si le coaché y croit

Par |2019-03-25T12:14:39-04:00mardi 20 mai 2014|0 commentaires

Une formation de vente sans coaching est une dépense!

Je reviens sur mon entête de section sur le coaching d’affaires, afin de partager avec vous mon expérience de plus de 30 ans de gestion des ventes. J’ai eu l’occasion de discuter avec plusieurs collègues dans ma carrière sur la pertinence d’envoyer des employés à des formations de groupe en vente et de constater que mis à part le coût évidemment plus bas de ses formations, ce coût étant partagé par plusieurs entreprises, que leur efficacité sur le terrain est minime, voire même inexistante! Ces formations souvent motivantes à court terme permettent de recevoir plusieurs bonnes théories qui ont fait leurs preuves. Les vendeurs ou recrues reçoivent une bonne dose de « pep talk » et de techniques qui s’estompent et tombent dans l’oubli à l’intérieur d’une semaine. Les manuels didactiques se retrouvent sur une tablette et les habitudes et comportements acquis sans accompagnement à l’interne dans l’application des techniques, ne lèveront pas sur le terrain. Mais qu’est-ce que nos gestionnaires de vente recherchent? La question se pose dans l’optique où chaque dollar INVESTI en formation puisse profiter à l’organisation! Le mot "investi" prend tout son sens dans ce contexte! Le constat: On comprend que pour changer de vieilles habitudes et en assimiler de nouvelles , il faut pratiquer et encore pratiquer, afin de réaliser que le changement s’opèrera à long terme. Seule la pratique soit en simulation en classe et ensuite sur le terrain permettra de pratiquer

Par |2019-03-25T12:32:51-04:00mardi 13 mai 2014|0 commentaires

Le coaching en vente, un outil de développement puissant!

La démarche de coaching en gestion des ressources humaines dans le secteur des ventes n’est pas différent dans l’approche à condition de connaître ce qu’est le coaching vu par l’International Coaching Federation. On s’est tous proclamé coach un jour ou l’autre, sans trop savoir si dans notre façon de coacher, on permettait à nos représentants ou gestionnaires d’adopter des comportements ou des solutions durables qui auront un sens pour le coaché. La formation en coaching a transformé ma pratique, car l’approche systémique de la démarche me permet de faire évoluer plus rapidement mes clients vers leurs objectifs. Ce qui est révélateur de cette démarche, est la possibilité de creuser plus loin dans les convictions profondes, ce que sont vraiment les enjeux personnels et collectifs de réussir ou non. Rester en surface dans la compréhension des objectifs à atteindre en écoutant le client nous raconter ce qu’il veut réaliser, ne fera que le mobiliser à court terme sans prendre racine dans ce qui est le plus important pour lui. « La question qui tue » ne s’appelle pas ainsi en coaching, on l’appelle plutôt « la question puissante » qui fera émerger de nouvelles possibilités ou de nouvelles façons de faire ou d’être. Elle est souvent suivie d’un long silence, car y répondre n’est pas facile et demande réflexion. La valeur de ces questions permettent de remettre en question plusieurs choses en rapport aux conséquences ou aux impacts d’agir ou de réaliser ce

Par |2019-03-25T14:04:51-04:00mardi 6 mai 2014|0 commentaires

ALAIN VAILLANCOURT BAA, ACC

  • Coach d’affaires certifié de l’ICF
  • Consultant, analyste accrédité de l’outil psychométrique MPO
  • Détenteur du 2e cycle d’études en coaching de l’Académie de Coaching de Gestion Inc.
  • Formateur expert en gestion des ventes  à l’École d’Entrepreneurship de Beauce
(suite)  

Articles récents