Facebook twitter linkedina.vaillancourt@vstrategies.ca| Sans frais : 1-855-930-2586
Local : 418-930-2586
08
AVR
2016

J’ai peur… tant pis je saute !!

Publié par :
Commentaires : 0

La peur_2J’ai intitulé cet article « J’ai peur…tant pis je saute…» afin d’illustrer et de nommer le sentiment qui habite souvent certains clients coachés alors que ceux-ci ressentent la peur dans différentes situations où ils sont inconfortables devant l’inconnu. Pourquoi certains démarrent leur entreprise et d’autres ne le font pas? Être en affaires et responsable d’une équipe amène son lot de peurs.

En développement des affaires, il y a une grande part d’inconnu et d’incertitudes devant la sollicitation de personnes qu’on ne connaît pas. Il y a aussi de la peur dans le fait de ne pas maîtriser le flux d’activités nécessaire à la viabilité ou la croissance financière de son entreprise ou de sa destinée.

Comment faire pour vaincre ses peurs?

D’abord, reconnaître qu’elles existent pour pouvoir nommer dans quelles circonstances vous les ressentez. Ensuite vous posez la question : pourquoi est-ce que je ressens cette peur dans un des cycles du développement de mes affaires ? D’autres vous diront que « foncer » les yeux fermés est l’antidote de la peur! Sauter dans le vide en quelque sorte…

Liste des peurs entendues :

  • La peur de l’échec
  • La peur du rejet
  • La peur de ne pas être à la hauteur
  • La peur du jugement de l’autre
  • La peur de l’isolement et de perdre la motivation (travailleurs autonomes)
  • La peur de perdre le focus sur mon plan de match (hyperactifs)
  • La peur de l’insécurité financière et de la non atteinte du budget
  • La peur de ne pas avoir d’appuis de ma direction ou des collègues dans ma démarche

 

Les entrepreneurs comme les dirigeants d’entreprise sont souvent seuls en haut de la pyramide du pouvoir alors que chacun des gestes et décisions est analysé par les employés. Dans le cas d’entreprises publiques, c’est pire! Les recherches et le jugement des analystes de marché sont constamment présents à chaque trimestre de divulgation des résultats. Ils vivent leurs peurs à la hauteur des risques qu’ils prennent. Plusieurs n’admettront pas vivre certaines peurs. Quels sont les conséquences sur leur vie?

Il est normal de ressentir de la peur dépendant des circonstances. Il faut une bonne dose d’humilité pour l’avouer. La peur peut être grisante ou limitative! L’important est de pouvoir l’apprivoiser, la maîtriser et de savoir minimiser les risques intolérables pour vous. Comment rendre tolérable et acceptable notre niveau de peur? Êtes-vous du genre à dépasser régulièrement vos limites de tolérance? Comment vous sentez-vous dans ce contexte? Se confier à quelqu’un de confiance est une avenue très intéressante dans la résolution de ses peurs. À qui pouvez-vous en parler?

Souvent pris dans le tourbillon de la vie où tout va vite autant dans notre vie privée qu’en entreprise, il est important de s’élever au-dessus de nos préoccupations journalières pour mieux comprendre ce qui nous arrive. L’apport d’un coach ou d’un mentor est essentiel dans plusieurs cas. Grâce à sa présence, ses questions pertinentes, son écoute empathique et le non-jugement, celui-ci permettra de donner l’espace de réflexion nécessaire aux prises de conscience importantes, afin que son client prenne les bonnes décisions.

De quoi avez-vous peur? Avez-vous besoin d’un coach? Sachez que seul un coach certifié de l’ICF travaille dans le respect d’un code de déontologie et de la maîtrise des onze compétences essentielles en coaching que voici: http://icfquebec.org/img/client/page_web/pdf/11-competences-essentielles-de-coaching.pdf

Vous aimeriez recevoir mes articles directement?  Infolettre

Alain Vaillancourt  ACC

Coach d’affaires certifié

Accélérateur de croissance des ventes et de développement de leaders

 

 

Laisser une réponse

*